[Rencontres 2015] Présentation des conférences

Bonjour !

Maintenant que vous avez bien épluché le programme, nous vous livrons, petit à petit, des informations plus précises sur le contenu de chaque « conf’atelier ».

  • « Une expérience pédagogique unique », par Sophie Rabhi-Bouquet (auteure, conférencière et formatrice).

Depuis 1999, Sophie Rabhi-Bouquet développe une expérience pédagogique et rabhibouquet_sintergénérationnelle dans le sud de l’Ardèche. Son travail s’appuie sur les pédagogies actives (Montessori, Krishnamurti, Freinet…) ainsi que sur les travaux d’Alice MILLER et Olivier MAUREL. De son point de vue, les problématiques mondiales actuelles ont pour origine un déficit d’épanouissement de l’humain dû aux comportements éducatifs violents de notre civilisation.
En s’appuyant sur le témoignage de son expérience personnelle, elle expliquera ces enjeux et décrira les initiatives du collectif qu’elle représente (Le Hameau des Buis et La Ferme des Enfants) en termes d’innovations sociales, écologiques et pédagogiques.

  • « Déconstruction des stéréotypes de genre », par la coopérative de formation L’Enfant Scop :

L’éducation à la diversité : pour une éducation basée sur l’estime de soi afin de développer les compétences du Vivre ensemble.

En grande majorité, le premier lieu social pour l’enfant c’est le milieu familial, quel qu’il soit puis le réseau social dans lequel les accueils collectifs ou individuels occupent une place de plus en plus importante. L’accompagnement à la socialisation s’inscrit dans un processus dynamique, dans l’interaction entre un individu singulier et les autres pluriels et divers. Sauf orientation radicalisée, il ne s’apparente pas à du modelage ou du conditionnement, individuellement ou collectivement.

Pour Aristote la socialisation permet de constituer le futur citoyen : « L’homme est par nature un animal social » Lev Vygotsky, parlait de l’importance de la socialisation dès le plus jeune âge : « C’est par l’intermédiaire des autres que l’enfant s’engage dans ses activités. Absolument tout est fondu, enraciné dans le social ».L'enfant Scop' Formation

Comment en tant qu’acteur-actrice de l’éducation, à partir de la connaissance des besoins du jeune enfant dans sa construction identitaire, prendre conscience des préjugés et stéréotypes, identifier les différentes formes de discrimination pour accompagner les jeunes enfants vers une égalité où chacun-chacune puisse trouver sa place grâce à une pratique pédagogique ouverte, plurielle, co-éducative et adaptée.

Parce que les enjeux dans ce domaine de l’éducation, de la prévention, de la protection de l’enfance sont primordiaux, au risque de voir se développer encore davantage des phénomènes d’exclusion, de discrimination, de repli identitaire, une pédagogie de la diversité ne peut que se co-construire, en faisant vivre des espaces où chacun soit reconnu dans sa différence, sa singularité sans hiérarchisation des savoirs et des valeurs.

« Une présence effective et affective indispensable, qui potentialise leur goût d’entreprendre cette aventure de la vie et donc d’apprendre, non pas vite mais avec bonheur, afin d’être en capacité d’inventer le monde qui sera le leur lorsqu’ils seront devenus adultes.
Les bébés sont capables d’acquisitions pourvu que les situations qu’ils rencontrent leur permettent d’acquérir. Alors leurs propres pensées, leurs propres agissements, leurs propres émotions vont participer à la construction de leurs connaissances, dans une sorte de cercle vertueux. » Laurence Rameau

  • Conférence gesticulée sur la multiculturalité, par Pablo Seban :

« Une conférence gesticulée c’est une histoire populaire, c’est un conte politique, c’est une réflexion offerte au collectif pour qu’il se l’approprie. On y gesticule plutôt que d’expliquer, on y raconte sa vie plutôt que d’argumenter…

Concernant celle-ci, vous avez déjà entendu une de ces phrases qui commencent par « Je ne suis pas raciste, mais… » ? Ces phrases qui commencent mal et qui sont souvent suivies du pire… Oui, vous en avez déjà entendu, comme moi… Et peut-être même que, comme moi, vous en avez déjà prononcé, de ces phrases…. Pourtant, quand même, vous et moi : on n’est pas  racistes !

Hé bien, cette conférence propose de réfléchir à tout ça : qu’est-ce que le racisme ? Comment sa mécanique est-elle construite ? Qu’est-ce qu’il y a de commun au racisme, au sexisme, à l’homophobie ? Sur quels arguments s’appuie cette mécanique discriminatoire pour se développer y compris chez les « antiracistes » ou dans la gauche ?

Cette réflexion mêle mon expérience du racisme ou de la lutte antiraciste et des apports théoriques de penseurs et penseuses critiques, comme Christine Delphy, Pierre Tevanian ou Angela Davis. On y parle de liberté d’expression, des médias, de militantisme, de laïcité…
Et comme point de départ, cette conférence propose une réflexion sur nos identités multiples, en me laissant gesticuler sur mes identités à moi ! »

  • « Le rôle de l’Etat dans l’établissement d’une normale sociale », par Gérard Neyrand, sociologue de la famille.

FAMILLES, GENRE, SEXUALITE, ORIGINE, INSTITUTIONS, IMAGINAIRE… UNE PLURALITE DE NORMES EN CONCURRENCE : RICHESSE OU MALAISE D’UNE SOCIETE QUI S’INTERROGE ?

Les années 70 ont vu se bouleverser les mœurs, les années 80 monter le néolibéralisme, les gérard neyrandannées 90 se diffuser le numérique, les années 2000 frémir l’insécurité… Face à ce que Robert Castel définissait comme la montée des incertitudes, comment se reconfigure notre imaginaire social, se positionnent nos institutions, se définissent les personnes ?

L’intervention tentera de rendre compte de la complexité de la reconfiguration en cours, de ce dont elle est porteuse comme promesses mais aussi comme inquiétudes, et de la façon dont l’Etat et les institutions peuvent essayer d’encadrer une évolution qui, presque par définition, ne peut que leur échapper. Une réflexion sur les paradoxes de la modernité, confrontée à une mutation dont l’ampleur et la rapidité n’ont jusqu’alors pas eu d’égales.

  • « L’inclusion des enfants handicapés », par Elise Miquel, psychomotricienne au sein de l’association CeRESA

Le CeRESA est une association qui gère plusieurs structures et services qui accueillent des enfants et des adolescents avec autisme.

Elise Miquel évoquera comment favoriser l’inclusion des enfants avec autisme à l’école et dans les loisirs.

– Quels sont les outils et les moyens à mettre en place ?
– Quels sont les bénéfices de cette inclusion, à la fois pour les enfants avec autisme mais aussi pour leurs pairs ordinaires ?
– Quels sont les freins à cette inclusion ?

Retour au programme 2015

A très bientôt !

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Rencontres le par .

A propos Madame Sioux

J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée, rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (les soirs et week-ends, quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.

Une réflexion au sujet de « [Rencontres 2015] Présentation des conférences »

  1. Ping : RENCONTRES 2015 DES VI…. J-15!!!!!!! | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s